Vous reprendrez bien un peu de tact avec vos remarques acerbes?

Publié le par Noum

 

 

16444153281.jpg

 

 

Comme je l’ai dis dans un épisode précédent, la vérité est une chose difficile à manier.

 

A part Docteur house pour qui elle constitue tout bêtement la substantifique moelle de ce qui le pousse à rester en vie (enfin si on veut) et Charles Ingals pour qui le seul mensonge recevable doit forcément être pieu, sans quoi tu es voué aux flammes de l’enfer espèce de sale mécréant de merde, la vérité est rarement utilisée par l’être humain au quotidien.

 

Certains jeunes (Et tu le sais ami lecteur, le jeune n’est pas méchant mais souvent il est idiot)  confondent vérité/ franchise et manque de savoir vivre. Ils pensent sottement que dire la vérité en début de phrase donne plus de poids à l’absence totale d’argument qui va généralement suivre ex : « la vérité ch’te l’jure sur la tête de ma mère y’a trop d’sel dans ton kebab !!!! ». Notes ici lecteur mon amour, comme le fait de dire ou non la vérité dans ce cas précis n’a absolument aucune forme d’importance.

 Mais bon, il semble que pour le jeune, être « cash »-comprendre insulter l’autre dès qu’une occasion se présente, ou pas, et dire tout et n’importe quoi un peu comme ça vient, ou pas- est extrêmement important et semble illustrer un erzat de « valeur » chez le jeune. 

Ce que semble vouloir illustrer brillamment ce témoignage poignant de Jennifer 2nde B quelque part en Meurthe et Moselle « La vérité, franchement, j’vais pas t’mentir si cette bâtarde de prof m’avait pas collé de devoir jamais je l’aurais caillassée sa race m’sieur Navarro. Quoi ? Tu t’appelle pas Navarro ? T’es pas keuf ? ».

 OK !Merci Jennifer.

On remarque la profusion de mots supposés appuyer sa thèse : « la vérité, franchement, j’vais pas t’mentir » qui nous laisse supposer que face à la vérité de Jennifer, le caillassage de la prof ne fait pas le poids.

 

 

ça t'ennuie si je te crève un oeil ?

  

 

Mais j’ai digressé, pardon.

 

Revenons-en à nos moutons.

Qui n’a jamais rêvé, tel le docteur house ci -dessus, pour en revenir au point de départ de ce  billet , de pouvoir dire vraiment ce qu’il pense au moment ou il le pense sans se soucier de cet espèce de « contrat social » à la con  qui nous lie tous plus ou moins les uns aux autres et nous oblige par exemple à dire des trucs comme :  « j’aime bien ta nouvelle couleur » à Micheline pour éviter soigneusement de lui dire que « putain  ta coupe, par contre, sans déconner faut pas aller chez le coiffeur si il se déplace avec une canne blanche et un chien d’aveugle ».

 

Aaahh, les gens.

 

Quel gros kif de pouvoir dire à cette nénette qui t’a accosté devant l’école sous prétexte que nos gamins se connaissent et qui te lâche plus la jambe depuis que « ouais mais en fait ta vie ton chien ton oeuvre  j'en ai rien à foutre en plus j'ai mon nez à curer et ça commence à urger, alors m'en veux pas si j'ai pas envie de partagez ma solitude choisie avec la tienne manifestement subie ».

 

Ou cette grosse teigne snob de vendeuse de fringues qui te calcule pas et qui te regarde de haut que « avec la gueule que vous faites vous auriez mieux  mieux fait de postuler aux pompes funèbres, même si y’a pas de sots métiers, vendeuse de fringues c’est pas non plus un must en terme de prestige, et ça t’autorise pas forcément à péter plus haut que ton cul, morue ! ».

 

 Y'a les enfants aussi .

 Pouvoir dire au bolide que des fois ses histoires à rallonge auxquelles je comprends rien parce qu’il articule mal et que  ce que Victor Mac bernique peut faire ou non dans le dernier épisode de la famille pirate j’en ai rien mais alors rien à battre de rien. (Bon j’avoue ça, ça m’arrive de lui dire, souvent même, shame on me). Et que « qu’est ce que tu ne comprends pas dans « tais-toi ?!! »

Taaaaaaa gueuuuuulleeuuuu ! ...humhum

 

Pouvoir dire à ma fille que, même si je l’aime d’amour, quand elle hurle ou geint au lieu de parler tout simplement, j’ai à chaque fois une envie fugace de sauter par la fenêtre.

 

De leur dire à tous les deux que parfois j’ai l’impression de devenir une débile profonde quand je répète la même chose dix fois avant de le hurler comme une harpie, tellement ils mettent de l’application à ne pas m’entendre...

 

Et les amis, parlons en des amis.

 

Avant, quand j’étais jeune et juvénile, je plaçais l’amitié pratiquement au dessus de tout.

J’en suis bien revenue mon copain.

 J’ai mis du temps mais je me suis rendue compte que beaucoup de gens, des « amis » se permettaient régulièrement à mon égard certaines libertés, sous prétexte que l’on était des « amis ». Pourquoi faire preuve de tact après tout ? Pourquoi me préserver puisque je ne dis rien (oui parce que moi, bizarrement vexer l’autre ne m’amuse pas spécialement, enfin jusqu’au jour ou je n’en peux plus). Et puis bon on est amis...

Après tout ils ont raison, ils m’en foutent une dans les gencives et ne se prennent rien en retour, ils auraient donc tort de se priver.

 

Cette amie à qui je rends visite, on s’est pas vues depuis plus d’un an, je suis contente d’aller la voir.

Mais on est en retard, du coup ça bouleverse son programme vu qu’elle voulait aller faire des courses après notre départ. Du coup quand on arrive elle n’est pas là, elle est partie faire ses courses, pas grave on va l’attendre, il fait beau on va profiter du jardin.

Quand elle fini par se pointer, ben elle fait la gueule...Elle nous fait une manœuvre à la Starsky et Huch pour se garer sans nous jeter le moindre regard avant de descendre de sa caisse avec une gueule de six pieds de longs. Ambiance.

 Et là on se dit putain ça vaut le coup de faire un crochet pour passer la voir pendant deux heures avant de se taper les 5 heures de routes qui me sépare de chez moi...

Mais au lieu de dire que son attitude fait chier et fait de la peine et que merde les courses on peut aussi les faire le matin...

On sourit et on fait comme si de rien n’était ...

Tact ou lâcheté ?

 

Et la famille. ça aussi, c’est chouette la famille.

 

Y’a pas longtemps j’ai appris un secret. Si.

Et je te dirais pas quoi. Nan. (N’insiste pas tâche de rester digne par pitié)

Et sous le choc du secret en question je l’ai laissé échappé (big acte manqué inside) devant des personnes de ma famille... de confiance (hahahaha).

Ça a foutu une de ces merdes.

Un  secret en entraînant un autre, elles ont balancé comme des malades sur des trucs qui ne me regardaient pas à propos de gens que j’aime, et surtout je n’ai pas eu l’impression qu’a un seul instant elles se soient soucié de ce que moi, je ressentais.

Comme dirait l’autre, ça m’a fait mal jusque dans ma montre.

Mais là encore je n’ai pas moufté, parce que j’ai cru que j’allais pouvoir encaisser et passer outre comme toujours.

Erreur. 

 

Dans un premier temps je me suis dis que j’aurais du la fermer et que toute vérité n’est pas bonne à dire ...mais finalement le temps passant, je me dis que ça fait le ménage ...

 

pas vu ce film , j'aime l'affiche c'est tout.

 

Y’a pas longtemps au cours d’une discussion avec une amie, je lui disais que je devenais de plus en plus asociale. Elle me rétorque mais tu n’as jamais été sociable ...ben merde alors si on peut même plus faire confiance à ses souvenirs...Si je suis vraiment perçue comme çà, alors pourquoi ne pas y a aller franchement ? A la House.

 

A force.

Je deviens misanthrope.. 

 

Publié dans hé tas d'ames !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvie 06/08/2010 14:44



Dis moi pas qu'c'est pas vrai !?! Mais non seulement apparement tu fais du plagia "expressions" dans tes écrits (whaouuuuu, faut le faire, quand même !... Comment ce fait-il que toi aussi tu
connaisse ces expressions ?!?) mais en + tu me plagie sur ce qui fait ma personne, à moi toute seule, à savoir : Etre associale et gueuler sur les mioches !?! Ben alors là, je suis
déçuuuuuuuus... Va falloir que je me trouve une autre personnalité, et à 38 piges, çà va pas être coton !!! Ha ben, encore merci hein, pffffff !!!!! MDRrrrrrrrrrrrr !!!!



Noum 26/08/2010 16:17



Nan mais c'est bon  tu peux me ressembler ... Tu as beaucoup de chance ^^



Pitite voyance 11/06/2010 18:59



Je me permet de te corriger, l'amitié c'est pas surfait, c'est juste que c'est comme les histoires d'amour, ça finit mal en général, mais bien souvent ça dure bien plus longtemps, alors courage!



Noum 11/06/2010 19:57



Tu parle de correction, je dirais que c'est ton avis et je le respecte mais ne le partage pas forcément.


On corrige l'autre quand on a des certitudes. j'ai toujours trouvé ça beau les certitudes.


C'est un peu comme les lieu communs qui veulent que l'amitié dure plus que l'amour qui fini mal en généraaaal... Moi je dirais que c'est kifkif . Mais ne va pas croire que je n'ai pas
d'amis...j'en ai plein. Pour l'instant :-)


Personellement je manque plus de certitudes absolues que du courage que tu me souhaite mais dont je te remercie néanmoins:-)



Pitite voyance 29/05/2010 17:08



Tu sais on est beaucoup a etre associaux mais pas parcequ'on dit trop la vérité, seulemnt parcequ'on aime pas le mensonge et l'injustice qui sont partout! La première des injustice c'est celle
qu'on voit partout dans les commentaires des posts ou l'on voit des gens qui veulent ressortir la guillotinne, rétablir la peine de mort, qui s'insultent pour une critique faite sur un livre ou
un truc banal comme la pratique de la pêche.


L'homme est naturellement sadique, l'éviter est souvent la meilleure chose a faire. Mais il ne faut pas tomber non plus dans la parano, sinon c'est l'asile. Quelques amis ne font pas de mal!



Noum 11/06/2010 17:40



oui sans doute...mais l'amitié c'est parfois très surfait finalement :-) bienvenue.



ysatis34 24/05/2010 00:02



tu vieillis ...c'est missmonde qui doit passer par la fenêtre et non toi !!!!


vu ton article sur paris ...je suis fan des Louboutin, Jimmy Choo et autres Manolo ...si si je te jure !!!lol



Noum 11/06/2010 17:39



En fait c'est ce que j'avais mit dans la première version... Et puis je me suis rappelé que la toile n'oublie jamais et que missmonde est sensible;-)


Pourquoi je suis pas étonnée pour les chooses? (rose I suppose)



Nouskinette 01/05/2010 18:02



ton texte je viens de me le prendre en pleine figure parceque c'est exactement ce qui vient de se passer.


Je me suis exprimé sur mon blogg sur une certaine vérité et resultat j'ai du retiré mes articles pour menager certaines personnes.


Bon alors il nous reste koi? la liberté de penser ok mais surtout ne plus exprimer sa pensée???????



Noum 11/06/2010 17:37



Ben t'aurais pas du les retirer ...