Miterrand, Sarkozy , les cancres, les privilèges et mon cul sur la commode

Publié le par Noum

 

 

Aujourd’hui le copain de chéri est passé à l’improviste (c’est comme çà que j’appelle la maison).

On a causé et à un moment il m’a dit qu’il rigolait bien dis donc à lire mes conneries sur mon Blog.

Ça fait plaisir.

Du coup je lui ai dit que ces derniers temps, j’avais tellement de sources de stimulations que j’arrivais plus à faire le tri, d’où mon silence assourdissant. Il m’a dit «  pas grave fait le quand même va ».

Alors je me lance, mais fait gaffe public çà va être un peu fouillis.

1.2.3 PARTEZ !

Entre Mitterrand qui aime les enfants qui lui bafouent l’honneur de leurs petits yeux bridés (et fourbes disons le), tous les crétins qui font des bonds en hurlant « honte à toi vile scélérat !!! » alors que le bouquin ça fait bien quatre ans qu’ils l’ont lu et que ça les gênait pas avant. Là d’un coup ils se disent que c’est intolérable, tout çà parce qu’il à eu l’idée saugrenue de défendre un ou deux violeurs par ci par là dont un polak qui ne devrait pas être jugé comme n’importe quel pékin vu que c’est un artiste.

Forcément çà énerve un chouïa ce genre de bévues, on se dit « heureusement que Emile Louis n’était pas danseuse ou peintre, il aurait été foutu de lui trouver des excuses ce maladroit ! ».


 


Je saute du coq à l’âne (c’est le cas de le dire) mais tout à coup voilà que l’académie de Créteil qui elle aussi aime bien les enfants, décide soudain de les payer pour qu’ils viennent à l’école.

Je propose donc directement que l’on paye plutôt des chômeurs qui les obligeraient physiquement à venir poser leur cul sur leur chaise. Et je postule aussitôt car je rêve de servir mon pays, vive la France. Je signale ici que je viens du même coup de régler le problème de l'abstentéisme , celui du chomage et donc la crise.  Impressioné? Ne me remercie pas çà m'a fait plaisir.

 


Je pensais avoir touché le fond de mes latrines quand tout à coup j’apprends que Jean Sarkozy va être élu président de l’EPAD. Là j’avoue je suis sciée à la base …
Je savais même pas que l’EPAD existait!!! (je sais c'est honteux tant d'inculture).

Forte de cette découverte qui me laisse dubitative, je me lance à corps perdu dans la colère que provoque chez moi ce favoritisme à tout va Je suis littéralement ulcérée.
« Alors qu’il y’a des tas d’autre candidats potentiels (si) comme de par hasard c’est un blond qui va être élu ?!!

C’est dégueulasse ! » La chance sourit toujours aux blond(e)s je l’ai toujours dit ! Pour l’occasion et parce que rappelons le, je suis devenue Sarkozyste l’autre jour, j’ai écris une petite chanson :

Trois, quatre… Jean Sarkozy, le 16 juin 2008 à Nanterre allé chante avec moi !!!


 

S’il te plaît, dessine moi un mouton.

Bon maintenant çà suffit. Arrête de faire le con.

Faut s’rendre à l’évidence, pour les études t’es pas bon.

J’tai trouvé un p’tit job.Tu vas dev’nir patron.

 

Mais papa ! Patron c’est pas pour moi

Avec les cheveux que j’ai j’peux faire du cinéma

Que veux tu que je fasse en patron de chépakoi

Alors que j’arrive même pas à terminer mon droit.

 

(Tu es chanteur et tu cherches un parolier de talent ? laisse un com. sur ce blog je verrais ce que je peux faire.)

 

Les médias les socialistes et ma grand-mère sont déchaînés. Ils crient au népotisme (alors que c’est despotisme, pfff bandes de nuls va). iIs trouvent que quand même y’a de l’abus.
Les français sont dégoutés ils disent « moi mes gamins et leur bac+7 c’est pas prêt de leur arriver hein ?!! Salauds de politiciens ! ».

Moi je trouve çà cool parce que je sais désormais que si je trouve pas de taf c’est parce que mon père n’est pas président. Je commençais presque à douter de mon intelligence, merci Jean.

Alors Jean sans peur et sans bagages universitaires nous dit « Qu’on me juge sur mes résultats plutôt que sur mon nom méheeuuu ».

CHICHE !

1ère année de droit redoublée.2ème année de droit redoublée.
Alors donc, si selon le souhait du suscité nous jugeons sur les résultats, nous obtenons  à peine les compétences nécessaire à servir de la  (mauvaise) bière au fond d’un rade (pourave)…

 

Heureusement un scandale en chassant un autre…


Mitterrand va rester au gouvernement, avec le soutien de ses pairs. Tant mieux pour lui tant pis pour nous.

Les gosses de Créteil vont être récompensés pour acte de présence. Tant mieux pour eux tant pis pour nous.

Le fils de Sarkozy va être président de l’EPAD à 23 ans sans avoir jamais rien fait, arguant qu’il a été élu « démocratiquement », par des mecs qui se pissent dessus dès que le roi son père fronce les sourcils. Tant mieux pour lui tant pis pour nous.

Demain avec un peu d’bol y’aura un tsunami ou un truc du genre et on oubliera çà aussi.

Toute cette indignation, ses débats, ces colères stériles qui finalement ne créent rien, ne changent rien, n’arrêtent rien.

Jusqu’à quel point peut-on encore se laisser marcher sur la gueule ?

A ce propos il existe un conte qui l’explique très bien.

 

Il était une fois un roi qui avait tout comprit :

« Certes, le peuple grogne,-disait-il en riant à son grand chambellan - mais tant qu’il n’aura pas tout perdu il ne bougera pas, il se raccrochera au peut qu’il a, le tout étant de ne pas lui en laisser trop peu, mais juste au dessus, et de créer des disparités pour qu’il n’y ait pas un seul peuple mais des peuples dont les intérêts sont antagonistes. « Qu’ils grognent donc et pendant ce temps faisons ce que nous avons à faire ! ». Disait le roi.

Il avait également comprit que la caste à laquelle il appartenait n’était pas celle des vrais décideurs. Les vrais décideurs étaient ailleurs, dans les milieux d’affaires où le sort du monde se décide vraiment et où l’argent ne sert plus à vivre mais à influencer et donc à obtenir ce que voulait le roi par-dessus tout : Le pouvoir.

Dans ce monde, le peuple n’existait pas, il y’a des richesses et il faut se les partager un point c’est tout. Le reste n’est qu’un détail…

Le vrai pouvoir, pas celui des politiques, hommes de paille dont le but principal est de faire croire au peuple imbécile qu’ils le gouverne encore.

Etant déjà roi lui-même (par erreur, plus jeune il pensait que c’est là que se situait le pouvoir), il ne pouvait y accéder directement sans que l’on s’en rende compte, aussi y plaça t’il le Dauphin.

Oh il n’était pas naïf et savait dors et déjà que le peuple grognerait …mais bon un peu plus un peu moins après tout, et puis comme disait l’autre : « jusqu’ici tout va bien »…

 

Bon Et pour pas rester sur une note trop triste, l’avantage avec tout çà c’est que çà fait une semaine qu’on parle moins de la crise. Au fait une crise qui dure longtemps c’est une crise où une longue maladie ?

 

J’avais prévenu que çà allait être fouillis.

Publié dans les animaux du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nouskinette 27/10/2009 07:54


ah ben j'en sais un peu plus maintenant!!!! Comme koi etre le fils "de" ne rend pas intelligent pour autant.
jsuis contente d'etre fille de rien perso sur le coup.
Bizzz


Noum 27/10/2009 18:39


ben moi je suis bien la fille de mon père mais ce char homme à ommis d'être important dans le grand schéma de la vie , du coup il peut pas me népoter c'est con hein?


Beatrice7 15/10/2009 15:36


Ne désespère pas, ça va venir! lol


Lolotte 15/10/2009 12:47


Tu sais quoi ... ça m'énerve vraiment tout ça (pas ton fouillis, mais ce bordel en Sarkosie) ... oui, c'est une honte alors j'écoute plus la radio et j'allume plus la télé (je lisais déjà plus les
journaux) ... au fait, on en est-où de la grippe ????


Joker 15/10/2009 09:33


Un bien beau fouilli ! Et puis enfin quelqu'un qui a compris que se plaindre des politiques en sert à rien puisque le pouvoir n'est pas entre leurs mains. Comment pourrais il en être autrement
sachant qu'ils sont élus grace à l'argent et aux appuis des grands dirigeants de sociétés, c'est là qu'est le pouvoir.


Noum 15/10/2009 11:10


C'est donc là qu'il faut frapper. CQFD


minimoi 15/10/2009 09:15


eh beh, çà faisait longtemps que je n'étais pas passée, je sens que je vais avoir tout plein de lectures aussi intéressantes à rattraper. moi aussi j'aime bien ton fouillis.
Et non ce n'est pas un conte de fées que tu nous racontes, à peine une fable ... hélas


Noum 15/10/2009 11:09


Coupons la poire en deux, c'est une légende urbaine . contente de te revoir ici en tout cas.