Le saviez vous? il est plus facile de décrire un thon qu'un ton.

Publié le par Noum

Bon.

Depuis quelques temps déjà, public mon amour, tu auras noté que mes sujets se sont épuisés proportionnellement à l’augmentation croissante de mon désintérêt pour l’actualité, les gens, mon cul sur la commode, ta mère, ma sœur et le flan à la vanille Alsa c’est dégueulasse.

 Pour couronner le tout, je regarde moins la télé et forcément je vois, moins de conneries (par contre j’en entends pas mal parce que j’écoute la radio et les gens parler).

Ce qui fait que j’en ai globalement moins à dire. Dont acte.

 

Pourtant, ça m’arrive encore. Je regarde pas mal de séries le soir (oui je sais j’ai la vie morne mais les cheveux soyeux donc ça passe) mais pas que.

 

Je regarde aussi des trucs dont je serais parfaitement incapable de déterminer la nature profonde mais qui, en gros, sont des émissions comportant un certain nombre de pseudos documentaires supposément informatifs, censés nous éclairer sur des phénomènes de société dont on a rien à battre mais qui permettent de satisfaire à la fois notre voyeurisme et le besoin des journiqueurs (contraction journaleux/chroniqueurs, ne pas confondre avec le chronaliste qui se prend pour un vrai journaliste).

Ces machins peuvent traiter d’à peu prêt tout, politique, crime et autres fait divers, le marché de Rungis vu par une blonde, cuisine, racisme, les enfants malades qui meurent, la mode de ceux qui aime bien se mettre un doigt dans le cul, déco et art floral, peu importe en fait.

 

Hors tous ces petits reportages ont un truc en commun qui me dérange profondément (en dehors de leur inutilité conjointe bien entendu).

 

J’en ai parlé autour de moi mais il semble que je sois la seule à l’avoir remarqué ou la seule que ça dérange.

 

Le ton de la voix-off.

 

 

Depuis un certain temps déjà (ça commence à se compter en années maintenant quand même) les voix-offs qui commentent les reportages sur lesquels je tombe (oui parce que maintenant je ne cherche plus volontairement à regarder des documentaires), ces voix offs donc, emploient un ton qui m’horripile.

 

Je ne saurais plus dire quand je l’ai noté, mais depuis, ça me rend totalement dingue parce qu’il est employé partout tout le temps et à toutes les sauces et aussi parce que ça ne semble déranger que moi.

 

Il est très difficile de décrire un « ton ».

Ce qui me vient pour celui là c’est « absurde, inapproprié et dégradant ».

La voix descend à des endroits ou elle devrait monter, monte soudain a des moments ou c’est inapproprié, les questions n’ont plus de points d’interrogations et semble se terminer en oraison funèbre.

 

Au départ ce ton était employé me semble t’il dans un souci d’ironiser sur le propos du documentaire, donnant un aspect condescendant et moqueur à l’ensemble du discours avec une touche de débilité dans les terminaisons des phrases totalement atones et sans vie.

Comme si on vous parlait d’une chose en employant un ton qui dirait en filigrane « on en parle mais qu’est ce que c’est con et qu’est ce qu’on s’en fout ».

 

Et ça a du plaire.

 

Puis être enseigné dans toutes les hautes écoles de voix-offisme de France.

Parce que depuis, il s’est généralisé, ne se contentant plus d’accompagner des sujets supposément drôles mais donnant une sorte de tonalité « foutage de gueule intégrale » a à peu prêt n’importe quel sujet.

 

Mettant tout au même niveau : des sujets graves, des sujets légers, des sujets drôles, d’autres tristes, donnant à tout, une sorte de condescendance absolue du Journaleur qui anone avec l’air de s’en battre les couilles les conneries qui lui permettent de bouffer en affichant son mépris de ceux dont il parle....

 

Et moi ça m’insupporte.

Quand j’entends ce « ton » je n’entends plus que lui, je ne sais même plus de quoi on parle ça m’obsède, j’interpelle mon entourage pour qu’ils entendent eux aussi, je me mets à leur parler de la même façon pour qu’ils se rendent compte à quel point c’est insensé, à quel point on se fout de notre gueule à travers la télé en nous jetant en pâture ses reportages que l’auteur lui-même semble mépriser. « Tiens gueux ! » semble t-il nous dire en décrivant de quelle manière on fait le jambon italien avec du foie de veau...

 

 

Ce ton je ne le supporte pas, il incarne tout ce que je hais dans ce que la boite à conneries nous propose.

 De la merde en boite déjà tellement mâchée prémâchée et régurgitée tant et tant de fois (oui parce que il faut bien dire aussi que la qualité principale des sujets de reportages est rarement l’originalité d’une chaine à l’autre d’une émission à l’autre, mêmes sujets, même traitement, même avis, ou même absence d’avis).

Même celui qui sert la soupe nous la gerbe à la gueule et ne s’en cache pas.

 

Une façon aussi de mettre tout au même niveau et si possible par le bas. Une façon de donner la même importance à un fait divers ou une recette de cuisine qu’à une décision politique qui concerne tout le monde.

 

Voilà docteur ça m’a fait du bien d’en parler comme ça je vais peut être arrêté d’insulter ma télé. De toute façon j’ai prit des mesures. Je regarde plus que des séries, des films, des dessins animés, comme ça je ne les entends plus ...les voix.

 

 

 

 

NB : Juste pour dire qu’il serait bien que l’on se rende compte que Sarkozy n’en a strictement rien à battre de Laetitia et sa famille. Il a dans son viseur le seul pouvoir qui ne soit pas encore à sa botte et un bon gros plan démago.com tout chaud pour les prochaines élections qui consiste a surfer sur un fait divers pour faire peuple.

Désigner l’autre en disant il ne comprend pas le peuple (à propos des juges) ne veut pas dire qu’on le comprend soi-même bordel de merde, y’a encore des gens assez cons pour tomber dans le panneau ?

Ce gouvernement démolit tranquillement toute notion de service publique en montant les gens les uns contre les autres en désignant les coupables le haut fonctionnaire vit comme un nabab mais le petit est un fénéant qu'il faut éradiquer.

Il supprime postes et budgets autant que faire se peut privatise tout ce qu’il peut et ensuite désigne des responsables sur la base d’un fait divers et tout le monde fonce tête baissée.Oui il y'a des choses a changer dans la fonction publique oui y'a des cons et des fénéants....comme partout. mais la politique comptable employée pour le faire n'a strictement aucun sens que feront nous quand il n'y'aura plus personne pour nous soigner sans argent? quand plus personne ne voudra éduquer nos enfants si on allonge pas la monnaie? quand on pourra acheter les juges parce que ils seront élus à l'américaine et que leur souci deviendra d'être réélu plutôt que de rendre justice?  

 Ouais, les juges sont pas proches du peuple peut être... mais faut dire que le peuple est un sacré con.

 

Publié dans Sainte lucarne.

Commenter cet article

katine 15/03/2011 20:34



Genre les reportages sur M6... Ouais je vois tout à fait de quoi tu parles, moi aussi ça me hérisse le poil ce ton, cette voix, cette façon de parler totalement débile,  ça me tend
(comme on dit ici) mais ça me tend !!! Le pire, c'est quand tu écoutes sans regarder l'image... Je suis bien contente d'avoir lu ce billet, je me dis qu'il n'y a pas que moi qui ai remarqué ça et
qui ne le supporte pas.


Contente également d'avoir découvert ton blog, j'adore :)



Noum 24/06/2011 19:07



c'est vrai? tu l'a entendu toi aussi ?!! je ne suis donc pas folle ??!


Merci! et sois la bienvenue ;-)



ysatis 27/02/2011 23:15



oups ta royale majesté qui recrache par le kanak nose le breuvage noiratre !!!! it 's a shame comme dirait l'autre !!!


encore un mythe qui s'effondre ...gaffe en ce moment les monarchies dictatures et autres !!!!



Noum 24/06/2011 19:12



yes shame on TV pink Lady!



beatrice7 27/02/2011 09:58



lol j'imagine la scène..mais j'ai aps vu la pub lol



beatrice7 10/02/2011 12:53



Ouf je ne regarde pas de reportages!!!


Et pour le nb, je susi bien d'accord.. Comment peut-on faire des enquêtes,, chercher des solutions au fait que les enfants de 6° ne sachent plus lire ni compter.. et en même temsp supprimer
autant de postes et surcharger les classes!



Noum 25/02/2011 21:20



et ça ne va pas en s'arrangeant ...ensuite il font des pubs sur l'état qui se modernise et ils prennent en exemple ...roulement de tambour .....pôle emploi!


j'ai recracher mon café par le nez quand j'ai vu cette pub