Ce qui nous sauvera c'est l'amour ...hahahahahaha

Publié le par Noum

Bon.

 

 

Je ne vais pas commencer ce billet en m’excusant platement de mon silence tonitruant de ces derniers mois. En fait je suis tombée par mégarde dans une faille spatio-temporelle en allant aux toilettes. Ce qui fait que je me suis retrouvée en plein moyen âge avec le pantalon sur les chevilles et mon femme actuelle traité de physique quantique à la main. Le plus drôle c’est que ce qui les a le plus choqués au court du procès pour sorcellerie qui s’en ai suivi c’est le fait qu’une femme puisse porter un pantalon. Bon je te passe les détails, mais en gros juste avant qu’ils allument le bûcher après que j’ai tenté de leur expliquer ce qu’était un micro-onde, y’a un pèlerin qui m’a demandé si j’avais une dernière volonté. J’ai demandé à aller aux toilettes et pouf !

Fin de la parenthèse.

 

En ce qui concerne mes recherches en vue de sauver le monde, j’ai cependant fait une découverte importante qui pourrait constituer une véritable avancée dans ce domaine.

Après moultes réflexion ateliers et autres projets forcément fascinants menés de main de maître avec mes fidèles collaborateurs Johann et Pirlouit, l’évidence m’a frappée comme l’odeur d’un pet dans un ascenseur plein.

 

Pour sauver le monde, il faut des extraterrestres.

Si.

Oh je te vois venir avec tes objection faciles « oui mais bon quand même ça n’a aucun rapport madame Noum en fait hein ? Et si on reprenait un peu de lexomil ? ».

Détrompes toi incroyant que tu es ! Et soyons fou (hahaha) retirons donc cette camisole qui ne me sied guère au teint ! Car après avoir pesé le pour le contre et même son contraire, j’en suis arrivée à l’évidente conclusion suivante.

Il nous faut un ennemi commun. 

Certains l’ont déjà plus ou moins comprit mais ont commis l’erreur de vouloir chercher un ennemi parmi nous (Arabes, Juifs, Rom, chinois, Roux, amateurs de curling) pensant sans doute que ce serait plus facile (les débutants...).

Mais, est-il nécessaire de le dire, ces gens sont dans l’erreur (et je reste polie) on ne sauvera pas l’humanité en en éradiquant une partie, c’est un non sens et un faux problème et je ne devrais même pas avoir à le dire mais je vais le faire quand même, c’est complètement con et inefficace l’histoire l’a démontré. A l'échelle d'une race, choisir un ennemi parmi soi est un suicide (cf: pulsion de mort Freud et tout le toutim).

 

Il nous faut un ennemi, un vrai.

Un qui ne soit vraiment, vraiment pas comme nous de sorte que nous ne puissions pas être raisonnés par une éventuelle proximité qu’elle soit physique culturelle ou sociale (l'humain est trop sentimental).

Il nous faut un ennemi qui soit au moins vert voire multicolore ou pire de couleur inconnue qui ferait mal aux yeux.

Qu’il n’ait pas de bras ni de jambe mais plutôt des tentacules (fins et visqueux et nombreux) avec des crochets mobiles au bout qui ferait comme des dents (brrr rien que d’y penser ça fait froid dans le dos).

Il ne doit pas avoir d’yeux mais un système de détection hyper perfectionné qui nous donne l’impression indiscutable qu’il ne peut avoir que des intentions malveillantes à notre égard.

Que ce soit vrai ou non ne rentre pas en ligne de compte, l’important c’est qu’il ait « l’air » méchant.Cthulhu01

  Bonjour je suis monsieur Martin c'est bien ici pour le poste d'ennemi de l'humanité?

 

 

En le voyant on devrait éprouver de la peur, du dégout et de la méfiance et un soupçon de jalousie car il aurait des cheveux très soyeux.

Il serait totalement constitué d’or et de diamant et se nourrirait exclusivement de pétrole. De plus il voyagerait dans un vaisseau dont le carburant principal serait l’eau potable présente en quantité infinie sur sa planète. Ainsi les stupides humanistes (sont pénibles eux) qui ne seraient pas convaincus de la nécessité absolue de le tuer pour son aspect repoussant et menaçant pourraient compter sur une caractéristique humaine indiscutable pour les ramener dans le droit chemin : l’avidité.

 

Avec cet ennemi, nous aurions de quoi nous occuper un bon petit moment. Dans un premier temps nous pourrions déployer des programmes de recherches sur la meilleure façon de les éradiquer sans nuire à leur structure que nous pourrions exploiter.

 

Bien entendu nous mettrions en place des centres de torture communication afin de déterminer l’emplacement de leur planète et le moyen de nous y rendre afin de tout détruire et de pouvoir exploiter leur richesse de la manière la plus rationnelle possible.

 

Après avoir annexé leur monde et organiser l’esclavage des survivants que nous forcerions à se reproduire pour préserver une source intarissable d’or et de diamant, nous pourrions exploiter les autres planètes dont nous aurions trouvé les coordonnées via leur centres de recherches.

L’humanité se vivrait alors comme un seul peuple, uni, conquérant et puissant qui se répandrait dans tout l’univers afin de pouvoir survivre au dépend des autres races mais on s’en foutrait parce que bon hein...ils ne sont quand même pas comme nous autres....

Bon je vais devoir y aller c’est l’heure de la piqure...MAIS JE REVIENDRAIS !

 

Publié dans Délirium très mince

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yoyo 22/08/2011 20:41



Oh non bien au contraire ! Les humains se feront la guerre pour pouvoir récolter un maximum de l'or (la peau ou chevelure) des extraterrestres ! Et qui va se charger de la sale besogne ? Et
qui récoltera la richesse ? Je vous laisse trouver. Bref ça sera pire quoi. Mais à part ça, j'avoue déjà y avoir pensé le coup de l'ennemi en commun.



Noum 08/12/2011 21:50



Argh ! le mal aura donc toujours un coup d'avance ...damned...:)



ysatis34 17/10/2010 22:51



Les toilettes les meilleures amies de la femme et des sorcieres en pantalon !!!!!



Folzebuth 17/10/2010 10:37



Pas de soucis, je t'explique.


La bestiole en image, verdâtre, tentaculée et griffue, qui illustre cet article de ton blog, se nomme Cthulhu, sortie du bestiaire apocalyptique de H.P. Lovecraft.


Maintenant relis mon commentaire initial    ;o)



Noum 17/10/2010 11:21



 chaque fois que je te lis je me cultive ...c'est beau.



Folzebuth 10/10/2010 09:50



Et pour arriver à cette conclusion, c'est Freud qu'tu lus ?


(Note que si je te vouvoyais, ce calembour haut de gamme tomberait à plat...)



Noum 17/10/2010 09:45



Bon j'ai pris le temps mais rien n'y fait je dois t'avouer ma déconfiture...je n'ai pas saisi ce calembour...je vais me couvrir la tête de cendres ....



lucy-anne 09/10/2010 21:01



Je sais que c'est un être humain, mais personnellement, en ennemi commun, un petit homme, brun et d'origine hongroise, marié avec une grande italienne, c'est possible aussi , non ? Je
dis ça à tout hasard, toute ressemblance avec des personnages réels est voulue.



Noum 17/10/2010 09:41



Il est humain? !!!