Le Petit Bonhomme

Publié le par Noum

Si il y'a un talent que je n'ai pas (malgré ceux que j'ai nombreux) c'est bien celui d'analyste politique . Car en politique comme en noeud marin force m'est de l'avouer j'entrave que dalle (si ).
Et pourtant j'essaies, je m'accroches, je hurles ,je hahane,s je saignes, je pleures même, mais je n'y arrive pas.

Pourquoi je dis çà ? ben voilà . hier comme d'habitude je m'ennuyais devant ma télé. Et il y'avait ce drôle de petit bonhomme là , celui qui a des tics nerveux qui laisse penser qu'il a peut être (le pauvre) un torticolis perséverant .

Avec lui y'avait une blonde , un mec brun qui des fois dit des mauvaises nouvelle sur la deux , et un qui d'habitude nous explique pourquoi c'est tellement super d'être riche et célèbre ...y'a aussi un vieux mec qui est venu plus tard dans la soirée et qui est repartit après .

Le petit mec énervé à abordé plein de sujets y'en avait dont j'avais déjà entendu parlé y'en avait non. Moi je croyais que les autres étaient là pour poser des questions pertinentes mais en fait je me suis sans doute trompée car finalement ils n'en n'ont quasiment pas posé, je crois même que la blonde en fait était muette, du coup je sais pas trop pourquoi elle est venue mais bon .

Le petit homme était tès énervé çà se voyait qu'il essayait de contrôler sa nature mais des fois çà remontais. Bon évidement j'ai fini par capter que c'était un truc de politique et comme je le disais en intro je suis pas trop forte avec çà. Je suis pas une personne de précision je suis plutôt une personne de sensation.

Et ce que j'ai ressenti en premier lieu c'est un profond malaise, celui là je l'ai identifié , çà me le fait chaque fois que je vois le petit bonhomme. Je deviens nerveuse j'ai des pensées morbide et je fais de l'eczéma aussi mais bon on est pas là pour parler de moi non plus hein? 

Bon même si j'analyse pas et ce n'est pas nécéssaire car d'autres le font déjà très bien   mais ici aussi , ou encore là.
 Y'a quand même deux trois trucs que j'ai retenu dans ce que disait le petit homme.  D'abord il y'a eu un reportage sur une dame qui disait :on est pour rien à la crise et c'est nous qui allons payer. Ce à quoi le petit homme a commencé par dire "elle a raison". J'en ai déduit que dans les solution envisagées par le petit bonhomme il y'avait sans doute un point qui disait : faire payer ceux qui n'y sont pour rien.

 Sinon une grande partie de son discour je l'avais déjà entendu avant ....dans la même bouche.  J'en ai déduis qu'il changeait pas de cap.

Y'a un moment aussi où le vieux monsieur l'a un peu embété sur un pote à lui qui est docteur. Le petit bonhomme a dit que son copain il avait pas de souci avec les flics et qu'il lui avait dit que c'était même pas vrai. je me suis dit qu'il devait être confiant comme mec  et que c'était beau l'amitié, mais que si le fait de ne pas avoir de demélés directs avec la justice était une preuve d'honnêteté ben y'en avait un paquet qu'avaient du souci à se faire dans sa bande au petit .

Et puis un moment ils ont parlé d'un mec qu'il avait viré parceque il s'était fait chahuter . Bon là il a dit "ouais mais c'est normal parceque si on laisse les gens faire ce qu'ils veulent çà oblige forcément les flics à cogner " et que donc c'est logique de virer le mec qui sait pas tenir ses gens. Là je me suis dit que je m'étais endormie et que j'avais voyagé dans le temps du temps où les rois avaient des gens donc .

Et puis aussi il a fait un tour de magie très fort . il a dit que lui et ses potes il voulait bien faire le boulot vite fait et que c'était "aux partenaires sociaux de se mettre d'accord vite pour qu'on puisse aller vite ". c'est là que j'ai pigé que tout était la faute des partenaires sociaux qui discutent tous seuls dans leur coin du sort du monde pendant que le bonhomme et ses potes attendant gentiment leur feu vert pour faire ce qu'il faut. Moi avant je pensais que les négociations bloquaient quand les partenaires sociaux n'étaient pas d'accord avec le petit et sa bande , mais je vous l'ai dit j'y comprend pas grand chose à tout çà moi .

Quand les autres lui ont demandé comment il prenait le fait d'être comparé à un autre petit bonhomme teigneux connu pour ses idées de grandeurs (huhuhu) il l'a pas mal prit (en tout cas c'est ce qu'il a dit).
Il a juste dit des noms de mecs connus dans l'histoire de france en ajoutant à chaque fois "vous croyez que c'était pas lui le patron ?". Là j'avoue j'ai eu un doute , j'ai cru que j'avait accidentelement zappé sur capital -numéro spécial "ALORS C'EST QUI L' PATRON?!!.
J'ai trouvé çà assez vulgaire , pourtant chuis pas bégueule , j'aime bien même un gros mot de temps en temps , mais là se définir comme patron ...du coup je me suis dit qu' en tant que tel il y'avait fort à parier qu'il prenne la france pour sa boite et nous ben , on serait ses employés ..et on aura remarqué (si) que ces derniers temps le truc en vogue pour faire des pépettes dans une grosse boite c'est de dégraisser .Là je me suis dit qu'il faudrait que je me paie un flingue .

A la fin c'était très émouvant parceque le petit bonhomme a expliqué que son travail était très dur . Je me suis dit que ben ouais c'est sur et que en même temps il a quand même tout fait pour l'avoir le job , on l'a pas forcé non plus .

A la fin la blonde qui finalement n'était pas muette (à moins que nous ayons assisté à un miracle en direct) a ajouté un truc elle a dit "merci monsieur le président ". Et là je me suis dit "quelle merde".

Tu nous prendrais pas un peu pour des cons?


Publié dans les animaux du monde

Commenter cet article

Cathy 14/04/2009 15:14

J'adore !!!!! bravo !!!!!!

Noum 18/04/2009 12:10


ben merci !;-)