P.S: I Love You

Publié le par Noum


Hier soir j’ai regardé Retour vers le futur, et çà m’a fait penser à Patrick Swayze (ha haaa public je vois dans ton œil torve le début d’une lueur critique de cinéma du genre qui dirait « heuu sans vouloir te commander P.S en fait il ne joue pas dans retour vers le futur héééééhooo » ce à quoi je répondrais que je trouve que le métier de critique c’est un métier pourri avant de te coller un DCBRPP* en pleine face  vu que je tolère pas qu’on me fasse des remarques et que c’est pour ton bien  .

Après quoi, parce que je suis tout de même pleine de mansuétude, **je t’expliquerais quand même que : Je sais parfaitement que Patrick Swayze ne joue pas dans retour vers le futur je l’ai vu hier soir alors me prends pas pour un kébab tu veux ?  

Alors pourquoi donc y ais je pensé dis moi public …En fait, j’ai voulu l’enregistrer « Retour vers le futur » et pour çà, il fallait que je trouve une cassette potable. Oui public tu as bien lu une cassette VHS comme dans l’ancien temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitreeeuuu.

Je ne m’étendrais pas sur mon inaptitude chronique à utiliser les nouvelles technologies (la navigation sur ce blog est suffisamment parlante) ni sur mon profil réfractaire à la consommation sans filet qui fait que quand j’ai un truc je l’use jusqu’à la corde au lieu de renouveler sans cesse mon stock comme il se doit dans la World compagny qu’est devenue notre chère planète. Mais je dis verge. Verge donc.

Donc j’ai du chercher une VHS  encore potable vu que là c’est pareil les miennes je les aie eues d’un héritage, la datation au Carbonne 14 semble les situer environs en 12000 avant Sim (pour toi jeune qui nous lis moi et mon égo, Sim est un petit homme chauve qui même jeune avait l’air vieux).

Bon si tu as suivi donc mes cassettes sont très vieilles et il m’en fallait une pas trop pourave.

[Pendant ce temps là en Autriche Frantz Kraus mettait la dernière main à une magnifique forêt noire  en se disant que tout de même il faisait bon vivre dans un chalet au fond des bois]

Je finis après 5 bonnes grosses minutes de recherche intensives (si) par me résoudre à sacrifier « MA cassette de Ghost «  que j’avais enregistré alors que je vivais toujours chez ma mère et que j’étais jeune et belle (comme maintenant car l’âge ne me fais pas vieillir moi il me va bien et me rend pleine de sagesse c’est tout ). Et là public tu as comprit, enfin (tu es lent quand même non ?) comment en regardant Retour vers le futur on peut penser à Patrick Swayze.

 

A ce propos. L’autre jour, alors que je laissais la télé en fond sonore [comme toute bonne mère indigne qui se respecte et qui ne se doute pas un instant de la manière dont ce qui y passe risque d’imprégner à tout jamais les cervelles de moineaux de sa progéniture] j’ai entendu par le biais d’une émission très racoleuse du début de soirée qui aime bien donner des nouvelles des gens célèbres , un peu comme Gali ou Voilà mais à la télé, que Patrick Swayze était très malade, vraiment très malade.

Çà m’a beaucoup peinée.

Il a été en son jeune temps (et le mien donc ceci explique cela) instigateur de mes plus belles émotions de midinette en fleur (pas que sessouel mais un peu aussi) j’ai adoré Dirty Dancing (oui j’avoue et j’aime toujours d’ailleurs il est temps que j’assume ma part de ténèbres). J’ai pleuré comme une madeleine à la fin de Ghost (et de Titanic aussi , la vache c’est un vrai coming out là mais bon dedans y'a pas P.S ), j’ai aimé la cité de la joie, bon là j’étais plus vieille donc çà se passait moins dans la culotte   le cœur.

Bref il me renvoie à une période nostalgique ou j’aimais les belles histoires d’amour avec des jeunes musclés qui dansent bien, de la musique et du drame dedans (ben oui dans Ghost à la base c’est mort au départ quand même) j’aime toujours cela dit. De la même manière qu’un Mikael J.Fox où un Harrison Ford peuvent me ramener direct en enfance, Patrick Swayze me ramène lui à mes premières émotions d’ado, quand on rêve de tomber amoureuse tout comme dans le film et qu’on ne sait pas encore ce que c’est….Alors voilà j’ai de la peine pour lui du coup , çà lui fait une belle jambe et à toi aussi public mais où le mettre ailleurs qu’ici ?

 

*Celui ou celle qui devine ce que çà veut dire à gagné le droit de devenir frère ou sœur de sang avec la Toya Jackson. Ceusses et celles qui me connaissent depuis longtemps n’ont pas le droit de jouer

** (aucun lien ici avec les fans de Gérard Manset le mec qui a dit "Pour des gens comme moi qui n'ont aucune imagination, l'inspiration ne peut venir que du vécu. Je me méfie de l'imagination ; souvent elle accouche d'œuvre d'une banalité stupéfiante") sinon j’aurais dis Mansétude qui ne veut rien dire et là tu vois bien qu’il manque un « u » ..Bref passons

Publié dans Sainte lucarne.

Commenter cet article