Guerre et paix

Publié le par Noum

En ce moment c’est la guerre, la vraie avec des gens qui meurent dedans.

  Techniquement je devrais vous parler de celle du Liban car c’est celle dont je me souviens ces derniers temps (depuis y'en a eu d'autre mais y'en a tellement j'ai pas bien retenu).

En deux mots et pour le peu que j’ai compris (je ne suis pas analyste géopolitique, je suis femme au foyer). Le Hezbollah, groupe religieux a jugé qu’il serait bon de provoquer Israël autre groupe religieux soutenu par les USA groupe religieux aussi mais qui vous dira que non si vous lui demandez.

Alors Hezbollah du Liban donc, enlève deux soldats Israéliens et pour faire bonne mesure balance des roquettes sur des civils du même tonneau. Là Israël pour dire, ils en on marre ce qui peut se comprendre car ça fait déjà un petit bout de temps qu’ils sont en froid. Alors ils décident que tant pis et c’est la guerre et eux les roquettes, ils en ont un paquet. Forcément ce genre de truc çà part en live. Là dedans nous on a rien a y voir on est avec l’ONU un groupe non religieux a priori qui est très fort quand il s’agit de préserver la paix…dans ses propres rangs. Toutefois nous sommes des occidentaux ce qui de notre point de vue, et c’est quand même bien pratique, fait de nous des gentils. Sinon les méchants c’est le Hezbollah mais c’est comme pour tout ça dépend de quel point de vue on se place. Tout çà est très compliqué, c’est l’humain qui est comme çà.

  D’un point de vue plus général l’occidental moyen (moi, vous peut être aussi) considère globalement les moyen-Orientaux comme des méchants plutôt du genre barbu terroriste qui plasmodie tout le temps et qui ont des femmes du genre assez voilé un peu soumises parce que la vie c’est comme çà. Parfois par chance on a une copine marocaine qui nous permet d’affiner cette vision de base du Moyen Orient largement véhiculée par les médias qui ensuite aime bien nous expliquer qu’on est raciste.

On en reparlera sans doute du racisme, je sais pas encore, y’a deux minute je savais pas que j’allais écrire çà.

  Ok d’accord c’est un peu schématique mais c’est normal vu que ce n’est pas le sujet du jour et qu’en plus la guerre y’en a partout ici, dans mon monde je veux dire. Je parle de celle là parce que c’est celle du moment, c’est tout. La guerre comme tout ici, peut être à la mode où pas et donc devenir un produit de consommation. C’est pas monstrueux c’est un constat. Par contre pour que ça marche c’est mieux de pas la faire trop l’été, bah oui l’été les gens sont en vacances, du coup la guerre ça les intéresse pas trop. C’est un peu ce qu’il y’a eu avec celle du liban. C’est moins vendeur que « comment vous allez perdre toutes votre cellulite incrustée rien qu’en mangeant du thon cinq fois par jour ». Ouais le thon c’est bon mangez en.

  Moi j’ai du bol je fais partie du monde qui pour l’instant reste spectateur, je me demande pour combien de temps ?

  Depuis toute petite déjà, on m’explique comme c’est une chance de vivre dans un monde en paix. Pendant ce temps à la télévision, sur laquelle nous reviendrons plus tard, se déversaient en flot continu le nombre de morts que font tout un tas de guerres de part le monde et à travers les âges.

Les guerres de religions au moyen âge, 14/18, 39/45, l’Indochine de mon papy, l’URSS et les USA, L’Iran et l’Irak, les Utu et les Tutsi, les Serbes et les Croates, l’Afghanistan et les USA, la guerre du Golfe, la guerre en Irak, les guerres de religions aujourd’hui. La liste n’est pas exhaustive j’ai mis çà comme çà venait. Evidement les trois quart du temps j’y comprends rien je ne sais pas qui sont les bons qui sont les méchants et je me contente de trouver cela très triste et regrettable comme tout le monde.

  Parfois même j’écrase une larme…quand ils montrent des enfants par exemple- décidément on y revient toujours. Ben ouais, on est vachement empathique. Quand on voit quelqu’un qui souffre on souffre pour lui ce qui lui fait une belle jambe, mais de là à échanger de place avec lui, faudrait voir à ne pas déconner trop quand même.

  Quand on parle d’un monde en paix on ne parle pas du monde en fait, juste de la partie qui a su tirer son épingle du jeu.

Les autres, on s’en fout, c’est pas nous ils sont loin, des fois même ils sont pauvres alors c’est pas vraiment une grosse perte.

  Discours général : la guerre est une chose affreuse qu’il faut éradiquer par tout les moyens dussions nous pour cela user de la force armée !

 

Publié dans Délirium très mince

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article